• High Fidelity

      Retrouvons aujourd'hui le plébiscité Burda pour tenter une pièce a priori très éloignée de mon style : la petite veste tailleur sans col. Mon complice : le patron 109 du magazine de mars 2012 en version manches longues (des manches 3/4 étant également proposées).

    High Fidelity


    Les matières : un recyclage de velours marron à grosses côtes, avec extermination d'un demi-coupon de Liberty de dénomination 'Melly' pour la doublure. Pas besoin d'entoilage avec ce tissu lourd.
    Adaptations : col épointé - et modification conséquente de la pièce de parmenture correspondante -, élimination de la fanfreluche. Comme la veste est assez courte et ne se ferme pas, j'ai fait une taille 38 intégrale.

      Burda donne quelques indications succinctes sur la confection d'une doublure pour cette veste : il lui faut avant tout un pli d'aisance d'au moins 2cm dans le dos, sans quoi on est abominablement étriquée. Pour ma part, je désirais également que le tissu fasse un repli interne à la terminaison des manches et du bas de la veste pour ne pas que la doublure puisse s'apercevoir du dehors, j'ai donc ajouté 3cm de marge aux pièces externes et n'en n'ai pas ajouté au bas des pièces de doublure. 2 petites poches internes (les vestes sans poche > hérésie) sont venues se caser en position abdominale parce que l'inspiration c'est mon papi quand il part cueillir les champignons. Il a toujours besoin d'une poche pour son Opinel c'est pour ça que j'en ai mis.

    High Fidelity
    Alerte contamination : éruption fulminante de Liberty !

    High Fidelity

    Au pays de la licorne magique, le passepoil descend du ciel. Ceux qui sont réveillés n'ont qu'à tendre la main.

    High Fidelity

    En voilà une belle manche montée.

    High Fidelity 

      Pause séminaire avec un peu de documentation sur l'art de la doublure pour un déminage du terrain :
    - comment monter une doublure simple avec le pas-à-pas de la veste Michelle chez République du chiffon
    - quelles marges ajouter chez In the mood for couture
    - même topo chez Grainline Studio

      Bon en vrai je n'ai pas été très rigoureuse sur les valeurs d'ajout sur les emmanchures : mais personne n'étant là pour acter mes minables arrangements, ni pour les criminaliser, eh ben "ni vu ni connu je t'embrouille" ; tant que c'est confortable, pas de récrimination. J'ai bien "glacé" mes revers pour m'absoudre :-D

    High Fidelity

    Ahlala même pas vrai, je n'ai pas pensé à glacer les parementures devant et ça se voit !

      Cette petite veste tailleur originale une fois réalisée, que reste-t-il à désirer ? Minaudons donc un peu en attendant l'illumination.

    High Fidelity

    "Elle a vu la Vierge ?
    - Non, Frau Burda."

      À défaut d'une veste, vous prendrez bien un coup de zim-boum-pouêt subliminal ? Allez, c'est ma tournée :


  • Commentaires

    1
    Samedi 7 Mars 2015 à 19:07
    papelhilo
    faut avoir une sacrée paire de jumelle pour lire entre tes lignes, dis donc ;)
    et pis je vois que le dépouillement de la présentation du blog n'est pas sans faire écho à quelque minable attaque ... m'enfin, on s'y retrouve toujours !
    au final, le glaçage de la parmenture me laisse perplexe : cékoikesse ??
    2
    Samedi 7 Mars 2015 à 19:44

    Le glaçage, mon petit schtroumpf, c'est quand après avoir assemblé la doublure, tu fais une couture à la main sur les surplus d'ourlet des revers pour les fixer à l'intérieur de la veste, sinon avec le poids ça risque de dégueuler dehors et c'est pas jojo. Là en examinant les parementures des devants, on voit qu'elles ne sont pas bien plaquées contre la veste. Il va falloir sortir la boîte de chir' et réouvrir...

    3
    Jalyla
    Dimanche 8 Mars 2015 à 06:46
    Jalyla

    On voit beaucoup cette petite veste courte dans tous les magazines. Ce que j'aime particulièrement ce sont les découpes princesses qui la rende élégante et font une belle silhouette. L'association du velours et liberty est très réussie et je retiens l'idée des poches à l'intérieur...

    4
    Dimanche 8 Mars 2015 à 10:08

    Oui, c'est un classique. Mais c'est exactement celle-là qu'il me fallait. C'est la première fois que je couds un vêtement avec ce type de découpe princesse + pince poitrine résiduelle, c'est fort seyant ma foi.

    5
    Dimanche 8 Mars 2015 à 11:35
    quicoud

    J'aime beaucoup cette veste de papi. Ce velours à grosses côtes rend bien. Comme Papelhilo, je me demandais ce qu'étais le glaçage des manches! ^^

    6
    Lundi 9 Mars 2015 à 09:49
    stordigot

    Ah, ce qu'elle est belle ! Je suis en train de me coudre la même avec exactement les mêmes modifs.. J'avais craqué sur un autre patron pas mal ressemblant puis j'ai ouï dire que ce patron sans les froufrous étaient pas mal dans le genre et comme je l'ai trouvé dans le stock familiale, roulé jeunesse ! J'aime bien ton association velours liberty, et la poche en plus (celle là, je n'avais pas pensé à la faire mais tu me donnes envies :) )

    7
    Lundi 9 Mars 2015 à 10:18

    Eh bien j'espère que ta version du patron est celle qui possède les repères pour le montage des manches et dont les petites étoiles sur la tête de ces dernières ne sont pas là uniquement pour la déco !

    8
    Cilou6
    Mardi 10 Mars 2015 à 08:13
    Cilou6
    J'ai fait ce même type de veste à partir d'un modèle dans Tendances couture ( numéro 6 vestes 11 à 14). Je l'ai faite en version "épointée" (n°14) et la version de base. Je trouve que celle sans pointe a tendance à bailler à l'encolure et je passe mon temps à resserrer les pans devant malgré le lien inséré pour fermer la veste.

    Les petits trucs de cilou : j'utilise les lisières du tissu pour faire un passepoil que j'insère entre le milieu devant et sa parmenture (et oui, ça s'arrête là où commence l'ourlet ) ça fait une belle bordure pas trop froufroutante et assortie pile poil au tissus. Ça marche bien avec les lainages "style Chanel " et ... les velours. J'en profite souvent pour insérer un lien (ruban ou lien fabriqué à partir . ..des lisières ) pour pouvoir tenir la veste fermée.
    Pour ma part, je mets des poches passepoilées, mais il est vrai que j'ai allongé la veste un poil. Pour une veste courte, je retiens l'idée de la poche à couteau à champignon :)
    Tu devrais tenter d'insérer des épaulettes et/ou reprendre la ligne de la couture d'épaule pour eviter les grimaces au niveau des emmanchures dans le dos. J'dis ça J'dis rien.
    Question : la doublure en liberty, tu la poursuis dans les manches? J'ai tendance à doubler les manches avec du tissus glissant type viscose. Quite à faire le bout de la manche seulement dans la doublure principale (pour le revers ). Je ne glace pas la doublure, je raccourci la pièce doublure et rallonge la pièce tissus principal pour faire 2cm "d'ourlet" vu que la manche et sa doublure se finissent mutuellement quand tu les couds ensemble (technique dite du baiser des éléphants pour que je m'en souvienne ). Pour tout dire je ne connaissait pas l'expression. .. sûrement pour ça que je ne glace pas.
    Jolie réalisation qui à mon sens se fond étrangement dans "ton style" certaines des robes présentées l'an dernier iraient bien avec. Bref, cet essai n'est pas une erreur.
    Bisouxxx
    Cilou
    9
    Mercredi 11 Mars 2015 à 01:26

    Pas bête les épaulettes, en effet j'avais remarqué que les épaules tombaient légèrement. Je ferai une simulation lors de la réouverture.
    Pour ce coup là j'ai poursuivi la doublure dans les manches car ce n'est pas un coton qui accroche beaucoup (et de toute façon je n'avais pas de doublure sous la main !).

    10
    Vendredi 20 Mars 2015 à 19:38
    Angel
    Koaaaa? T'as pas glacé!!! Mécréante, tu seras brûlée sur l'autel de la parementure sacrée (mais avant je récupérerais la veste vu que j'adore le velours et qu'elle est vachement bien, sauf au niveau du glaçage).
    11
    Cilou6
    Samedi 11 Avril 2015 à 19:19
    Cilou6
    viens de faire un tour des "versions"de ton blog depuis le début, et je reconnais le chemisier à col asymétrique en liberty du burda de septembre 2012 (un des 2 seuls de ma collection, plus un couture facile, le reste c'est du tendances couture ...). À mon sens ça confirme que seul il est un peu trop "fleuri" mais que sous une veste il est tout à fait portable :)
    Du coup, moi qui voulait faire mon premier chemisier de ma vie coton imprimé liberty à fleurs roses et feuilles vertes sur fond marron glacé, j'hésite ... d'un autre côté j'en fait quoi sinon de ce tissus ?
    Sinon, pour mes problèmes de gros bras, je me la joue flemmarde et trace généralement l'emmanchure de la taille au dessus sur laquelle je colle (lire coud) la manche ad hoc (j'allais dire "qui va bien "mais cette expression a tendance à m'agacer un peu de plus en plus ). Évidemment, c'est moins stylé que de patronner l'agrandissement à la main et d'adapter la manche, mais comme je l'ai susditement dit, je suis une grosse (mais pas si grosse que ça, 42 c'est pas gros, c'est pulpeux ) flemmarde, je me contente de ma manche en 44 avec son eemmanchure pour mes petits bras pulpeux :)
    A part ça, ton humour s'accorde au mien, et j'aime bien aussi le mot parsnip (et turnip aussi, en référence à la série "la vipère noire ").
    Au plaisir de te suivre dans tes nouvelles aventures !
    Bisouxxx
    Cilou
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :